Vu dans la presse : KIDS Magazine

Publié le

Shandor revue de presse lange Louise Kids magazine

Notre lange Louise est en bonne compagnie dans le dernier numéro de KIDS Magazine (N°27) ! On adore ce superbe magazine trimestriel de mode et de déco enfantine qui laisse parler les belles images et donne place à l’inspiration <3 (à retrouver en kiosque en France, Suisse, Belgique, Luxembourg, Canada, USA, Chine et Dubaï).

Nice to hear you

Publié le

Parmi mes coups de coeur de l’année 2017, il y a “NICE TO HEAR YOU”, cette émission OVNI qui donne la parole à des créatifs sur des thématiques particulières telles que l’audace, le féminisme, la transmission, l’identité… un podcast plein d’ondes positives qui, comme tout ce que fait Unefillederable, fait autant de bien qu’un bon feu de cheminée en plein hiver (avec un chocolat chaud, un plaid et un bon bouquin, sans oublier le chat sur les genoux). Alors quand Anne-Charlotte m’a invitée a prendre la parole sur le thème des SENTIMENTS comme moteur de la création, j’ai sauté au plafond ! La pétillante curiosité d’Anne-Charlotte m´a amené à parler (entre autre) de mon étrange métier avec passion, et j’espère que cet épisode vous donnera également l’envie de plonger vos oreilles dans les émissions précédentes.
C’est tout le mal que je vous souhaite .
Très bonne écoute ! 

L’article original est à retrouver ici, en voici quelques extraits :

Lire la suite

Les 5 héroïnes de MIDNIGHT

Publié le

L’histoire de la collaboration

Née de la rencontre entre les créatrices de SHANDOR et de BIJOUX DE LU, Midnight est une collection capsule d’accessoires hybrides mêlant design textile et joaillerie. Les lignes pures du laiton doré à l’or fin servent d’écrins aux motifs graphiques légèrement vintage, pour former une collection de cinq pièces originales aux allures minimales et arty, chacune inspirée du travail de cinq artistes féminines du Bauhaus. Trop souvent éclipsées par l’histoire de l’art qui a tendance à favoriser les artistes masculins, cette édition limitée se présente comme un hommage à ces femmes qui ont su imposer leurs talents avec courage et opiniâtreté jusqu’à atteindre la reconnaissance collective qu’elles méritaient. Voici leurs histoires. 

Anni, l’ingénieuse

Son histoire – En entrant à l’école du Bauhaus en 1920, Anni Albers veut se former à l’architecture ou au travail du verre, mais elle se retrouve contrainte à devoir intégrer l’atelier textile, seul atelier accessible aux femmes à cette époque. Sa grande créativité va toutefois lui permettre de marquer l’art du textile et la conception de l’artisanat «féminin» avec ses innovations en tant que tisseuse mais aussi en tant que sérigraphe, coloriste et écrivain. 

La pièce Un ruban en satin reprenant les motifs d’une oeuvre d’Anni Albers, à nouer soi-même autour d’un chignon, dans les cheveux ou autour du cou façon col Lavallière. Voir la pièce. Lire la suite